Ca Bien Changer


par Grey Fox

Mes héros sont Flick, Wulff, Lafontaine, Scwheibert, Brooks et compagnie.... Le temps était les années 40, la pêche à la mouche était quelque peu connue, la sélection de mouches se limitait à environ deux douzaines de patrons...

Durant ces années, nous nous achetions une canne, un moulinet, une soie et des mouches et nous allions à la pêche. Nous étions "mano a mano" avec possiblement une truite. Si nous brisions notre canne, nous allions en acheter une autre, aussi simple que cela. Les cannes etaient vendues comme ça, pas de garantie, nous étions laissés à nous-même!

Notre capture devenait probablement notre dîner. L'idée était de capturer une truite, la placer dans notre panier en osier et continuer à pêcher. C'était comme ça. Nous n'étions pas de mauvais garçons et personne ne nous regardait avec de gros yeux en disant que n'étions pas écologiquement corrects. Nous étions seulement des individus qui pêchaient la truite à la mouche. Point final! La plupart prenait seulement leur besoin pour un bon souper. Le but était aussi de pouvoir revenir le lendemain et de répéter le même stratège... rien ne servait de remplir le congélateur avec notre limite, mais sûrement que quelques-uns le faisaient. Je crois qu'il ne s'agissait que d'une faible minoritée. Les pêcheurs à la mouche étaient sportifs, conservateurs, garants de leurs eaux et responsables de leurs actions. Si une truite s'échappait c'était toute une affaire. Nous avions l'intention de la capturer. C'était de la pêche à la truite utilisant des mouches.

Pas comme ça aujourd'hui.

Je crois que c'est un tout nouveau monde. C'est un passe-temps, une récréation, un divertissement, quelque chose à faire durant le week-end. Si vous garder une truite aujourd'hui vous êtes considéré comme un malfaisant, un hérétique. Maintenant, la pêche à la mouche a changé en un sport qui n'a aucune valeur. Si votre canne se brise, pas de problème, elle est garantie ! Si une truite se détache de votre emprise, pas de problème, vous pouvez toujours en capturer une autre, d'ailleurs vous alliez la relacher de toute façon ! La truite est une ensemencée, beaucoup d'autres d'où ç'a vient, ils en ensemencent des milliers par année !

Les valeurs et le respect de la pêche à la mouche ont changés et je crois que je n'aime pas ça du tout. J'ai pêché pour des grosses arc-en-ciels dans des endroits où elles ont été encemencées et je n'aime pas ça du tout. C'est pas réel, c'est de la fraude, de l'imitation.

Les souvenirs que j'ai de la pêche à la mouche dans "l'bon vieux temps", lorsque nous utilisions des soies naturelles, étant très prudents avec nos avançons et regardant la truite comme une proie digne de notre sport, ce sont des choses que je voudrais revivre. Pratiquement pas possible dans la société d'aujourd'hui.

Je vais avoir du plaisir cet été lors de notre voyage dans l'état du Vermont, mais je voudrais avoir le choix de garder quelques truites pour un bon souper sans me faire lapider. Cette option a été enlevée sur plusieurs de nos rivières et nous ne sommes plus capables d'être sportifs, conservateurs, garants, et responsables... Je proteste, je m'y oppose! Relacher une truite lorsque nous avons l'option de la garder et la relâcher lorsque la loi l'exige n'est pas du tout le même. Souvenez-vous la prochaine fois que vous voter pour avoir une rivière "remise à l'eau" seulement. Vous vous enlevez l'opportunité de connaître la vrai pêche à la mouche.

À la prochaine

GREY FOX


Autres chroniques de Grey Fox

Le Refuge- Le Cellulaire- Un Dissident- Héritage- La Quiétude- Arthur LeMoyen- Ça Bien Changer- Un Peu Triste- Sauvez Votre Canne- 101 Défauts