Entretien hivernal de votre équipement.

par Michel Lajoie

L'automne arrivé, la plupart des "moucheux" oublient leur équipement de pêche à la mouche dans le coin d'un garde-robe ou de leur atelier. Les soies, moulinets et cannes reposent tout l'hiver sans être nettoyés. Les soies enroulées dans le moulinet durant ces mois inactifs gardent une mémoire. La canne oubliée dans son tube est encore humide du dernier voyage de pêche. Les moulinets qui ont très bien servis durant la saison, restent trempés et sont souvent pleins de grains de sable. Un soin spécial est requis pour garder tout cet équipement en bonne condition pour des années à venir.

Plusieurs clients de ma boutique se plaignent que leurs soies ont commencé à craquer après un an ou deux d'usage, que leurs moulinets ne roulent plus aussi doux qu'autrefois, que leur canne à moucher semble avoir perdu de leur jeunesse et de leur brillance et que la couche protectrice de la canne commence à s'éplucher.
Prenez bien soins de votre équipement de pêche. Nous payons un prix fou pour tout cet attirail donc il ne faut pas les laisser se détériorer.

Soie

Une soie a besoin d'un entretien comme toute autre chose. Si vous faites beaucoup de pêche (2-3 fois /semaine), retirez-la de votre moulinet au moins une fois par mois, étendez-la entre deux points pour qu'elle soit tendue et nettoyez-la avec une guenille propre et humide et un détergent doux comme du savon à vaiselle. Rinsez-la à l'eau claire et laissez-la sècher. Ensuite, appliquez-y une couche protectrice de reconditionnement que vous trouverez à votre boutique de pêche préférée. Laissez sècher et ensuite polissez-la avec un linge propre et sec. Si vous ne pêchez qu'occasionnellement, nettoyez-la qu'une ou deux fois durant la saison.

À l'automne, lorsque la saison de pêche est finie, enrouler votre soie en grand cercle autour de votre avant-bras comme vous le feriez pour remiser une corde. Placez-y des attaches à tout les 6" et accrochez-la dans un endroit sec et propre. Durant les mois inactifs, cette soie reprendra sa mémoire originale et , de cette façon, elle aura été bien protégée. Le printemps arrivé, avant de l'enrouler dans votre moulinet, vous devez refaire les étapes décrites ci-haut. Les longs mois d'hiver auront détériorés quelque peu la couche protectrice que vous lui avez appliquée à l'automne en plus d'avoir accumulé un peu de poussière.

MOULINET
Une fois votre moulinet vidé de sa soie, vérifiez si tout est en bon ordre:

  • l'engrenage
  • le frein
  • la ligne de fond

    Si le moulinet a besoin de réparations, amenez-le chez votre marchand ou faites les réparations vous-même. N'attendez pas à la dernière minute pour effectuer ces réparations. Si tout est en bon ordre, la prochaine étape est de le nettoyer;
    Veillez séparer le moulinet de sa bobinne, ensuite enlevez toute vieille graisse ou huile du moulinet avec un nettoyant (gasoline, varsol ou autres, faites attention de pas mettre ce nettoyant sur les freins en teflon. Si vous le pouvez, enlever le frein avant le nettoyage) essuyez et laissez-le sècher pour une journée ou deux. Ensuite, appliquez une mince couche d'huile légère sur toutes les parties mobiles. La partie femelle du pivot de la bobine aura aussi besoin d'un nettoyage. Avec un cure-oreilles, trempé dans le nettoyant, enlevez toute vieille graisse ou huile qui s'y trouve et appliquez-y une petite goute d'huile légère.

    CANNES

    Comme toute partie de votre équipement, vos cannes ont aussi besoin de soins.
    Vérifiez si les ligatures des guides sont encore en bon état, si le siège du moulinet est encore solide et si la poignée de liège aurait besoin de réparations et finalement, vérifiez pour des bris dans le brin.
    Faites les réparations nécéssaires et laissez-la sortie de son tube et sac de protection pour quelques jours pour y enlever l'humidité et ensuite remisez-la perpendiculairement dans un endroit sec dans son sac et tube. Une mauvaise courbe pourrait se produire si la canne est mal remisée, spécialement avec les cannes de bambou.

    MOUCHES

    Ouvrez toutes vos boites de mouches et laissez-les sèchées pendant deux ou trois jours. Les hameçons humides rouilleront s'ils ne sont pas secs.

    BOTTES

    Pour savoir si vos bottes coulent ou pour trouver l'endroit où elles coulent, remplissez-les d'eau dans un bain et attendez quelques minutes. S'il y a une déchirure ou un accroc, elles se tremperont à l'extérieur. Avec un marqueur permanent, marquez d'un point l'endroit où elles coulent. Vous n'avez alors qu'à les vider, les faire sècher et les réparer. Aussi simple que ça.

    Si vous possédez des bottes en néoprène, il se vend de petits ensembles de réparations exprès pour le néoprène. Si vos bottes sont faits de vinyle, un ensemble de réparations de tube à bicyclette fera l'affaire. Je me sers souvent du produit "Goop" que l'on peut se procurer au Canadian Tire ou à votre quincaillerie préférée. Vous n'avez qu'à appliquer une couche couvrant la déchirure à l'intérieur ainsi qu'à l'extérieur. Vous devez aussi vérifier les semelles de feutre pour usure ou manques de crampons.

    Vestes


    Votre veste et son contenue sera aussi importante que le reste de votre équipement.
    Si vous ètes comme moi, votre porte-mouches en mouton sera plein de mouches que vous avez pèché avec et elles sont probablement humides. Il serait bon de les enlever et de les replacer dans leur contenants respectifs.
    Les bouteilles de flotant ou de calant ou tout autre liquide que vousavez en votre possession devraient ètre remmisés quelques part de sécure hors la portée des enfants, et vous vous assurerez qu'elle ne couleront pas durant la période innactive de l'hiver. Affilez votre couteau et coupe-avançons, assurez vous que tout est en bon ordre.
    Si vous fumez et que vous gardez vos mégots dans l'une de vos poches, ou si vous ammassez tout les petit sac d'avançons, vos poches seront pleines de déchêts, videz les et nettoyez le fond de la poche. Ceci dit, votre début de saison prochaine sera agréable due au fait que vous avez su prendre soin de votre équipement.

    Bonne saison hivernale